3 mars 2016

La 5e vague - Rick Yancey



  

Éditions : Robert laffont, collection R
Genre : Young adult, Science-fiction
Nombre de pages : 602 pages
Prix : 18.50 euro
Pitch  : 1re Vague : extinction des feux. 2e Vague : déferlante. 3e Vague : pandémie. 4e Vague : silence. La 5e Vague arrive...
À l'aube de la 5e Vague, sur une autoroute désertée, Cassie tente de Leur échapper... Eux, ces êtres qui écument la campagne, exécutant quiconque a le malheur de croiser Leur chemin. Eux, qui ont balayé les dernières poches de résistance et dispersé les quelques rescapés. Pour Cassie, rester en vie signifie rester seule. Elle se raccroche à cette règle jusqu'à ce qu'elle rencontre Evan Walker. Mystérieux et envoûtant, ce garçon pourrait bien être son ultime espoir de sauver son petit frère. Du moins si Evan est bien celui qu'il prétend...
Ils connaissent notre manière de penser. Ils savent comment nous exterminer. Ils nous ont enlevé toute raison de vivre. Ils viennent maintenant nous arracher ce pour quoi nous sommes prêts à mourir...
   Avis   
J'étais persuadée que ce livre serais un coup de cœur. A force d'entendre des avis élogieux de la part de bloggeurs, ou booktubeurs, j'en étais profondément assurée. A l'approche de l'adaptation cinématographique de cette œuvre dans les salles, je me lançais donc enfin dans cette aventure prometteuse. J'ai pris beaucoup de temps pour lire ce livre, pour des raisons personnelles, mais aussi en partie car ce livre ne m'as que partiellement conquise.
Bon tout d'abord je tenais à souligner que le travail éditorial de la collection R sur cet ouvrage est plutôt sympa, la couverture est très jolie, l'effet shiny sur cette texture mate est un vrai plus. L'ouvrage est divisé en plusieurs parties elles-mêmes subdivisées en chapitre. L'introduction et chaque page de présentation de partie sont imprimés en noir sur blanc, j'ai trouvé que c'était vraiment bien.
Rick Yancey a un joli style d'écriture, mais il n'est pas transcendant non plus. L'auteur nous fait une sorte de grande introduction hyper-intéressante de l'univers du livre dans une première partie. Cet univers a été vraiment bien pensé, il est original et captivant. Dans un livre, ce qui me plaît particulièrement c'est le développement d'un univers et des personnages. Cette partie où nous apprenons à connaître Cassie et son monde m'as donc particulièrement séduit.
Par la suite, dans les différentes parties l'auteur nous présente de nouveaux points de vues, et c'est là que j'ai commencé à m'ennuyer, car certaines parties était sous le point de vue de Ben, un personnage qui ne m'as vraiment pas plut, je l'ai trouvé trop arrogant. Ses parties sont celles sur lesquelles j'ai butté durant plusieurs jour, j'aurais préféré voir cet angle de l'invasion sous le point de vue d'un autre personnage, comme Sammy par exemple.
Néanmoins ce livre a un action très prenante et m'as vraiment touché. Les personnages sont très réalistes, ils sont très nuancés. J'ai aimé le fait qu'il soit tous brisés, bien qu'ils aient tous des manières différentes de montrer leurs blessures. J'ai eu un gros coup de cœur pour Evan, je pense que si vous l'avez lu, vous comprenez pourquoi.

Cette lecture fut très agréable


Ma note : 15,5 


Tu l'as lu ? Qu'en as tu pensé ? A bientôt mes rennes ;)

Maiily

1 mars 2016

Une présentation et quelques explications s'imposent...



 Qui suis je ? 

C'est un mot, un verbe, 6 lettres, 3 voyelles, 3 consonnes. Évader, s'évader. C'est juste un mot, qui pourtant résume tout. Ma vie n'est pas dure, j'ai des amis, une famille, j'ai de quoi me nourrir, m'habiller comme il me plait, je vis dans un pays en paix, quelles autres raisons pourrait me rendre heureuse? Pourtant ce besoin de s'évader de ma réalité a toujours été présent depuis mon enfance. Ça débute avec les histoires que nous racontent nos parents avant de nous endormir et ça finit en grand rêveur insatisfait d'une si belle vie. Et soudain tout devient prétexte à l'évasion de cette morne vie. Les arts. La musique. Les dessins animés en happy end. Les films. Les séries. Les livres. Tous des moyens d'évasion vers un monde plus beau, un idéal, un rêve... Ils amplifient le peu de poésie présente notre vie monotone et c'est pour cela que je les apprécie.
C'est ces pensées et ces besoins qui se cachent en moi, cette fille joviale, mais timide au premier abord, cette fille, est pourtant parfois folle, cette fille aime rire. Quand je ris mes yeux prennent la forme de mini BN, et je crois que c'est dû à mes origines vietnamiennes, ma mère est eurasienne. Je suis donc quarteronne, mais quelle importance le nombre de gènes asiatiques que je possède? Cela ne change rien j'ai baignée dans cette culture asiatique depuis toujours. Elle fait partie de moi. 
J'ai toujours vécu à la campagne, dans le sud de la France et je pense que c'est pour cela que j'accorde une importance particulière à la nature. Je la trouve sublime en toute circonstance. Je n'aime néanmoins pas les sciences je trouve que par vouloir tout expliquer on perd la magie de l'inconnu et du mystère. Je crois aux fantômes. J'ai choisi de faire des études littéraires car j'aspire à devenir éditrice. Des petites choses, comme ça, qui a priori n'ont rien en commun, mais qui pourtant forment un tout : Moi, Maï-Ly, 16 ans, blogueuse sous le pseudonyme de Maiily.

Pourquoi ce blog ?

J'avais déjà un blog sur la plateforme Eklablog (mon ancien blog). J'ai apprécié blogger dessus mais c'est vrai que je trouvais assez peu de blog parlant de littérature, j'avais donc petit à petit tourné mon blog vers d'autre sujets, un peu plus lifestyle. J'ai commencé à me lasser et à délaisser ce blog. En regardant une vidéo de Audrey du souffle des mots (son blogsa chaîne) où elle nous donnait des conseils pour créer son blog littéraire (la vidéo en question) je me suis rendue compte que j'avais très envie de chroniquer mes lectures, de démarrer un blog littéraire. Je me suis dit que tant qu'à faire autant repartir de zéro sur de meilleures bases, sur une plateforme où les blogs littéraires était plus présent. J'ai donc pensé que Blogger était parfait pour cela.

Un dernier petit mot


Je tenais à remercier tout particulièrement Audrey du souffle des mots, pour ces précieux conseils qui m'ont poussé à créer ce blog ainsi que Catherine du blog Lady bird red et Mina du blog Girly Blog dont les tutoriels m'ont été d'une grande aide. Pour ma bannière de blog j'ai (provisoirement) utilisé un fan art du renne Sven de la reine des neiges réalisé par un artiste talentueux (son deviantart).

Bonne fin de journée à vous, mes petits rennes